L’Institut vise à bénéficier au grand public, à la profession juridique et à la Cour suprême en améliorant la qualité des plaidoiries devant la Cour suprême.

L’activité principale de l’Institut est d’offrir à l’avocat ayant une cause en Cour suprême du Canada un service qui lui permettra de perfectionner sa plaidoirie. Tous les services de l’Institut sont offerts sans frais et l’Institut est sans affiliation politique et est non-partisan. Un organisme de bienfaisance enregistré, l’Institut a pour but d’être un service public.

L’Institut n’est pas un programme de la Cour suprême du Canada, et est géré de manière entièrement indépendante de la Cour suprême, des juges de la Cour suprême et de l’administration de la Cour suprême. 

Le très hon. Richard Wagner, C.P., Juge en chef du Canada

"Les causes que nous entendons à la Cour suprême revêtent une importance nationale. Les questions soulevées sont complexes et appellent des nuances qui ne sont pas toujours évidentes, même pour des juristes chevronnés. Comme juges, afin d’être en mesure de jouer adéquatement notre rôle, nous attendons des avocats qu’ils nous présentent des explications claires et convaincantes sur les difficultés avec lesquelles leurs clients sont aux prises. Par l’assistance que l’Institut de plaidoirie devant la Cour suprême du Canada fournit à cet égard aux avocats et aux avocates, qu’il s’agisse de leur première ou quinzième présence devant la Cour, l’Institut rend un service considérable à la Cour, ainsi qu’à la cause de la justice."